École Dentaire Française de Paris - nouvelle rentrée le 30 octobre 2017

- Stage intensif avant intégration en classe -
En savoir plus

Organisation des études de prothèse dentaire

Les études conduisant au métier de Prothésiste Dentaire sont organisées en deux cycles et trois diplômes :

Le premier cycle est constitué par le Baccalauréat Professionnel de Prothèse Dentaire, qui se déroule en deux années. Après la première année d’études, l’élève de Baccalauréat Professionnel pourra obtenir un Brevet d’Etudes Professionnelles d’Auxiliaire en Prothèse Dentaire, et entrer directement dans la vie active.

Au terme des trois années de ce premier cycle, le diplôme obtenu sera un Baccalauréat Professionnel de Technicien en Prothèse Dentaire, permettant d’occuper un emploi qualifié dans un laboratoire de prothèse dentaire, un cabinet dentaire ou un établissement de soins. Des passerelles sont possibles pour des élèves déjà diplômés d’un Baccalauréat.

Le second cycle, de deux années, sera constitué par un Brevet de Technicien Supérieur (BTS Prothésie Dentaire). Ce niveau d’études a été introduit dans les écoles de Prothèse Dentaire par le Ministère de l’Education depuis la rentrée 2012/2013.


L’obtention du BTS de Prothésiste Dentaire est indispensable pour ouvrir ou reprendre un laboratoire de prothèse dentaire.

Les étudiants bacheliers non-titulaires du Baccalauréat Professionnel de Prothèse Dentaire doivent suivre une année de mise à niveau pour pouvoir intégrer le BTS.


La rentrée scolaire a lieu en septembre ou octobre (selon la ville) et la première année est organisée en formation initiale, à temps complet.

Pour permettre à ses élèves d’atteindre au plus vite une bonne matrise des gestes professionnels nécessaires lors du BEP d’Auxiliaire en Prothèse Dentaire et lors du Baccalauréat Professionnel, le volume des enseignements en laboratoire est fortement augmenté en première année.

En deuxième et/ou en troisième année, les élèves qui ont montré les aptitudes nécessaires peuvent continuer la formation en alternance, sous le statut du Contrat de Professionnalisation. Ils perçoivent alors un salaire (de 55 à 80% du SMIC et jusqu'à 100% pour les plus de 26 ans) et les frais de scolarité sont pris en charge par les entreprises.

De même, le cycle du BTS devrait être assuré en Statut étudiant et en Contrat de Professionnalisation. Le Statut d’étudiant répond mieux aux besoins des jeunes qui souhaitent construire leur projet professionnel durant deux années supplémentaires, ou dont la maturité technique est insuffisante pour leur permettre d’assurer une activité salariée.

Pour compléter la formation, durant toute la scolarité, de nombreux stages en laboratoire permettent l’acquisition d’une bonne maîtrise des savoirs et gestes techniques. Cette mise en pratique des connaissances théoriques favorise l’insertion professionnelle exceptionnelle des élèves de l’Ecole Dentaire Française.